Quoi de nouveau à Vélo ?

plan crest vdv.jpg

Quoi de nouveau à vélo?

Durant la campagne des élections municipales 2020, la liste Parce que nous aimons Crest communiquait sur 45 km (!) de pistes cyclables à porter au crédit de l’équipe municipale sortante. Pour justifier cette affirmation surprenante, elle s'appuyait sur la carte des mobilités durables consultable sur le site internet de la mairie de Crest. C'est à cette occasion que nous découvrîmes ce nouveau document daté de mars 2020: http://www.mairie-crest.fr/IMG/pdf/mobilite_durable_-_plan_des_amenagements-mars-2020-w-2.pdf

Sur cette carte, nous avons pu constater que différents aménagements, n'ayant pas toujours la même fonction ni le même degré de sécurité, étaient réunis sous la même appellation de «pistes cyclables». Qu'une continuité d'aménagements était indiquée alors qu'en réalité les intersections ne sont pas sécurisées pour les vélos, et que les aménagements crestois sont constitués de portions rarement reliées entre elles. Enfin, et surtout, que certains aménagements indiqués sur la carte n'existaient tout simplement pas en réalité. Nous avons alors interpellé la municipalité, en leur confiant un dossier que nous avons constitué, relevant toutes les erreurs et amalgames que comportaient cette carte, et en leur demandant de la modifier en tenant compte de nos observations. Ce dossier, muni d'une carte réalisée par nos soins et des définitions des différents aménagements cyclables, selon le code de la route et le Cerema, a été bien accueilli par les services de la mairie, et une réponse rapide nous a informés qu'ils allaient travailler à une mise à jour des principaux points litigieux que nous avions relevés. Nous les en remercions ici, et restons attentifs à l'évolution de ce dossier.

Quelques semaines plus tôt, nous avions déjà contacté la mairie de Crest, ainsi que les municipalités et les communautés de communes concernées par la VéloDrôme, pour les sensibiliser aux aménagements temporaires que le gouvernement souhaite mettre en place pour favoriser les déplacements actifs, au dépens des transports en communs et de la voiture individuelle, dans le cadre de la crise sanitaire liée au covid 19. Ces mesures gouvernementales, d'un premier montant de20 millions d'euros, puis de 60 millions d'euros, consistent en premier lieu à une aide aux particuliers à la réparation de leurs vélos (https://coupdepoucevelo.fr/auth/home). Un second volet consiste à aider les municipalités à mettre en place des aménagements susceptibles de favoriser la pratique du vélo, allant de pistes cyclables temporaires à des aménagements de stationnement ou des aides à la «remise en selle». Les deux communautés de communes nous ont répondus favorablement. L'IVDB en nous demandant un état des lieux des points à sécuriser sur le parcours de la VéloDrôme, la CCCPS en nous aidant à mettre en place une signalétique à destination des scolaires se rendant aux collèges et lycées de Crest à bicyclette. A Crest, une première réponse consiste à augmenter l'offre de stationnement, par l'ajout d'une vingtaine d'arceaux à ceux déjà existants. La fermeture temporaire des rues d'accès aux écoles ne semble pas pertinente pour le moment, du fait du faible nombre d'enfants ayant rejoint les rythmes scolaires. La question sera reconsidérée à la rentrée prochaine. La police municipale, très sollicitée en cette période, ne peut effectuer la mission de respect des limitations de vitesses que nous demandions. A noter cependant que la gendarmerie nationale a procédé à des contrôles de vitesse avenue Armorin, preuve s'il en est que sur cette artère la zone 30 km/h est très difficilement respectée par les automobilistes.

Dans cette période étrange et pleine d'incertitudes, l'usage du vélo au quotidien est une des réponses à apporter aux défis d'un monde de demain, bouleversé par la crise sanitaire, économique et surtout climatique qui nous frappe. Déjà mise en avant lors du premier tour des municipales, grâce au baromètre des villes cyclables 2019 (https://www.parlons-velo.fr/ ), la pratique du vélo se voit conforter par les mesures gouvernementales et l'augmentation des usagers à l'issue de la période de confinement. Plus respectueux de l'environnement, bénéfique d'un point de vue sanitaire, économique et accessible à tous, nul doute que le vélo est en train de reprendre sa place dans nos rues. Les nouvelles mandatures qui vont se mettre en place à l'issue des élections devront prendre en compte ces nouveaux usages et les enjeux économiques qui en découlent, et tourner définitivement la page d'une société du «tout voiture».

Dossier VdV carte mobilité Crest.pdf

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.velo-ville-crest.fr/index.php?trackback/146

Fil des commentaires de ce billet