Mort d'un cycliste pas ordinaire : Gilles Boisvert

Nous laissons la parole à Claire Label, directrice de l'agence mobilité du nord isère:

Nous sommes trop dans le chagrin pour être en colère. Mais oui, nous aurons besoin de chacun de vous, pour savoir ce qu'il s'est passé réellement et surtout, continuer la mission de Gilles : faire de chaque route une rue partagée ! Dire, clamer, répéter que tout véhicule motorisé peut être une arme !

Pas de vengeance envers l'automobiliste qui a tué Gilles, car c'est bien un meurtre... involontaire. Pour Gilles, je vous le demande à tous, surtout cycliste, continuer à pédaler, continuer à vous imposer sur les routes du monde, apprenez au moniteur d'auto-école que la route doit être enseignée comme une rue.

1er cours de conduite : "À chaque fois que vous montez dans une voiture, vous avez une arme entre les mains, chargée dès que vous roulez !" Avant d'allumer le moteur, révisez votre liste : piétons, cyclistes, enfants, personnes âgées... et même des promeneurs insouciants... La rue est un lieu de passage, la route est une rue.

Cyclistes, brillez par votre présence pour la rue de demain !

Claire LABEL,

Directrice de l'Agence de Mobilité du Nord Isère

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.velo-ville-crest.fr/index.php?trackback/51

Fil des commentaires de ce billet